ORANGE - Fibre optique

Les différents fournisseurs d'accès à internet (FAI) tels qu'orange, free, bouygues, SFR... Et leurs offres ADSL / Fibre optique
Avatar de l’utilisateur
super_newbie_pro
Administrateur du site
Messages : 951
Enregistré le : 18 sept. 2011, 13:57
Compétences en graphisme : Débutant
Localisation : Vichy - Auvergne
Contact :

ORANGE - Fibre optique

Message non lupar super_newbie_pro » 23 sept. 2011, 00:05

]Image

Fibre Optique

On en parle beaucoup, mais qu'est-ce que c'est exactement? Et à quoi ça sert ?
Pour aller vite, c'est un fil de verre, entouré d'une gaine "réfléchissante". Sa propriété principale est de servir de "tuyau" dans lequel on peut faire circuler de la lumière. En plus de servir à construire tout un tas de gadgets amusants, on peut lui trouver quelques applications plus technologiques, allant de l'endoscopie au transfert de données numériques. Vous l'aurez deviné, c'est plutôt cet aspect là qui va nous intéresser.
Avec la fibre optique, c'est vouloir ce qu'il y a de mieux :
- Télécharger une vidéo de 800Mo en une minute environ :love: :love:
- Regarder les programmes TV sur plusieurs écrans dont un en haute définition avec l'option time control HD.
- Charger sur un site de développement 20 photos de 4 millions de pixels non compressées en 20 secondes environ
- Jouer en ligne avec des temps de réponse réduits quasi à néant. :bounce: :love: :love:
==> Ou même faire tout en même temps !


Pourquoi Orange ?
Orange, la branche fournisseur d?accès à Internet de France Telecom est aujourd?hui le provider rassemblant le plus d?internautes français. Même si ses tarifs sont légèrement plus élevés que la moyenne des autres providers, de nombreux utilisateurs lui conservent leur confiance en raison de la qualité du service. Les pannes sont en effet extrêmement rares et vite résolues tandis que le service hotline est la plupart du temps joignable dans un délai raisonnable si ce n'est immédiatement. De plus et ça a le mérite d'être signalé, chez orange, vous n'aurez pas à faire à des types qui parlent à peine français et qui connaissent moins bien l'informatique que le paysan de 80ans pommé dans sa campagne, comme chez certains autres FAI (EDIT sur demande : pas de nom de FAI concurrent ni d'exemples pouvant porter atteinte à l'image). Et rien que pour ça déjà, orange a une longueur d'avance... Il faut le reconnaitre, grâce aussi à l'expérience de France Télécom. Notons également qu'Orange fait parti des rares FAI qui, contrairement à certains dont nous ne pouvons citer le nom ici, s'engage pour la protection de votre vie privée et n'hésite pas à s'engager juridiquement pour cela (voir par exemple l'affaire techland ==> http://www.ratiatum.com/news5330_Techla ... onnes.html ). En résumé, pour quelques Euros de plus par rapport à la concurrence, vous vous offrez la fiabilité et la sérénité, une forme de sécurité et une assistance digne de ce nom.


Le prix :

---> La Fibre Premium ; 44,90€ par mois, auxquels s'ajoutent les 3 euros/mois de location de la Livebox.

L'offre de base d'Orange propose 100 mégabits/s en réception mais seulement 10 mégabits/s en émission. Une option « premium », proposée 10 € de plus par mois, passe à 100 mégabits/s en émission. Attention cependant, cette dernière est bridée si vous dépassez 1To d'émission mensuel.

Le décodeur TV HD inclut dorénavant l'option « Enregistreur TV 160 Go », autrefois facturée 5 euros/mois, mais il perd au change le bouquet thématique, qui devient optionnel à 9,90 euros/mois.

---> Le premier forfait toujours disponible, nommé La Fibre, est limité à 20 000 abonnés, et propose pour 34,90€ :

* 100 Mbps en téléchargement, 100 Mbps en upload ; La Fibre Premium » est désormais symétrique en standard
* 100 chaînes TV (et 9 en HD)
* Appels illimités vers les fixes en France métropolitaine
* Un ticket vidéo d’une valeur de 8 €
* Musique en illimité avec son partenaire exclusif Musiline

Et si vous rajoutez 20 € par mois en choisissant l’option 100 méga symétrique, vous pourrez donc envoyez vos données à 100 Mbps pour 54,90 € par mois.

Image


*********************
******************************
L'offre la plus évoluée :
*********************
******************************


Le second forfait, nommé La Fibre Plus, n’a pas de limite en nombre d’abonnés. Mais ses caractéristiques sont un peu différentes de l'offre La Fibre, hormis sur les débits :

* 100 Mbps en téléchargement, 10 Mbps en upload (sauf option à 20 €)
* Plus de 120 chaînes TV (et toujours 9 en HD)
* Appels illimités vers les fixes en France, et aussi à l’étranger (74 destinations*)
* 1h d’appel vers les mobiles
* Un ticket vidéo d’une valeur de 8 €
* Musique en illimité avec son partenaire exclusif Musiline
* Les options Gigamail (stockage illimité), signal d’appels, appels simultanés, cliquer pour appeler sont incluses


Image


Ne pas oublier la Livebox à 3 €/mois

Les forfaits La Fibre et La Fibre Plus nécessitent un engagement de 12 mois, ainsi que la Livebox fibre optique, louée pour 3 € par mois, si vous souhaitez exploiter tous les services d’Orange. Une caution de 49 euros pour chaque décodeur TV est de plus demandée.

Les deux forfaits proposent de plus deux options TV :

* Enregistreur TV pour 5 € par mois , qui permet d’enregistrer jusqu’à 80h de programmes
* Multi-écran TV pour 1 € par mois pendant 3 mois (puis 7 €/mois) qui permet de regarder simultanément 2 programmes différents sur deux TV différentes, en HD

Si Orange compte investir 2 milliards d’euros dans la fibre optique d’ici 2015 et être présent dans tous les départements d’ici cette date (et dans 45 villes en 2012), le FAI historique compte bien peu d’abonnés à ce jour : seulement 35 000. C’est certes plus que Free et SFR (pourtant moins chers), mais bien moins que Numericable (220 000), qui utilise certes une technologie différente et bien moins coûteuse.

Les 74 destinations "internationales" illimitées.
DOM : Guadeloupe, Guyane, Martinique, Réunion et TOM de Mayotte et de Saint-Pierre-et-Miquelon.
Pays de l’Union européenne : Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Danemark, Estonie, Espagne (dont Canaries), Finlande, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Pologne, Portugal (dont Açores et Madère), République tchèque, Roumanie Royaume-Uni (hors nos commençant par 44870 et 44871), Slovaquie, Slovénie, Suède.
Pays d’Europe : Andorre, Croatie, Guernesey, Islande, Jersey, Liechtenstein, Monaco, Norvège, Russie, San Marin, Suisse, Turquie, Vatican.
Pour les mobiles et les fixes d’Amérique du Nord : Canada, États-Unis (dont Hawaï et Alaska).
Pays d’Amérique centrale et du Sud : Argentine, Bahamas, Brésil, Chili, Colombie, Mexique, Panama, Pérou, Porto Rico, Venezuela.
Pays d’Asie, du Proche-Orient et du Moyen-Orient et d’Océanie : Australie, Chine, Corée du Sud, Hong Kong, Israël, Japon, Jordanie, Malaisie, Nouvelle-Zélande, Singapour, Taïwan, Thaïlande.

source ; http://www.pcinpact.com/actu/news/56410 ... rfaits.htm

=====================
==========================================

******* Test d'éligibilité à la fibre Orange ********* ; http://abonnez-vous.orange.fr/Fibre/For ... teret.aspx

Fiche info d'orange : http://media.abonnez-vous.orange.fr/200 ... _03-01.pdf

*** Page officielle ; http://abonnez-vous.orange.fr/Fibre/Avo ... Offre.aspx

Une vidéo très intéressante où vous apprendrez tout ce qui est nécessaire de savoir sur l'installation de la fibre : http://billaut.typepad.com/jm/2007/05/c ... us__1.html

L'installation et la mise en service ne vous coûteront que 1€ !(Installation des services au tarif promotionnel de 1€ au lieu de 279€ pour toute souscription simultanée avec l'offre la fibre jusqu'au 13 juin 2007)
Une fois la fibre installée, une hotline dédiée et gratuite est à votre disposition.

L'offre fibre optique d'orange :
- un accès Internet très haut débit, aussi bien en réception ( jusqu'à 100Mb/s) qu'en émission de données (jusqu'à 10Mb/s)
- la TV numérique
- une sélection de chaînes françaises et internationales dont toutes les chaînes gratuites de la TNT, l'accès à 24/24 vidéo,le service de vidéo à la demande avec plus de 1000 programmes variés disponibles 24h/24 sans sortir de chez soi. C'est aussi la possibilité de souscrire à l'un des bouquets premium(5) de votre choix : CANAL+ LE BOUQUET ou CANALSAT.
- le téléphone illimité, pour appeler sans compter les fixes en France métropolitaine 24h/24, 7j/7.
- toute nouvelle livebox fibre optique 3?/mois indispensable pour profiter de tous ces services

Est-il possible d'accéder à internet avec la fibre optique d'orange sans prendre cette **** de live box, comme on le faisait avec l'adsl max et adsl 2+ ? : Est-ce qu'il sera possible de refuser la live-box fibre optique, surement... Est-ce qu'il va y avoir des modems fibre optique proposés par d'autres qu'orange et compatibles avec orange ? En théorie oui... Mais en pratique...


La disponibilité :
au 1er mars 2007, la fibre est disponible dans certains quartiers des 3ème, 4ème, 6ème, 7ème, 13ème et 16ème arrondissements de Paris, ainsi qu'à Issy-les-Moulineaux, Boulogne Billancourt, Rueil-Malmaison, Asnières-sur-Seine, Villeneuve-la-Garenne, Lyon 8ème (Montplaisir-Lumière) et Lyon 3ème (Dauphiné, Part Dieu coté Villette et Maisons Neuves côté Lyon).
Et bientôt de nouveaux quartiers et villes fibrées !

FAQ :

La fibre optique coûte-t-elle cher ?
Non. Par rapport au câble en cuivre, elle aurait même tendance à coûter moins cher. En revanche, la connectique et les convertisseurs d'énergie électrique/lumineuse et réciproquement à placer aux extrémités coûtent cher, très cher même, suivant les technologies mises en oeuvre.

La fibre optique est-elle bidirectionnelle ?
Oui. Cependant, on ne l'utilise souvent que dans un seul sens, pour simplifier les convertisseurs placés aux extrémités.

Si l'on souhaite exploiter une fibre optique dans les deux sens, il faudra:
- Utiliser des longueurs d'onde différentes pour chaque sens.
- Utiliser des extrémités capables de capter de la lumière pour la convertir en électricité ET émettre de la lumière en fonction d'un signal électrique. C'est réalisable, mais ça a un coût.

Peut-on passer plusieurs informations différentes dans la même fibre et les récupérer à l'autre bout intactes ?
Oui, il y a même deux méthodes pour le faire:
Si l'on utilise plusieurs longueurs d'ondes lumineuses. Là aussi, ça a une incidence sur la complexité des équipements aux extrémités. C'est du multiplexage spatial, à rapprocher du "large bande" sur le cuivre ou la HF.
On peut également faire du multiplexage temporel.

Quels sont les principaux avantages de la fibre optique ?
La fibre optique est totalement insensible aux rayonnements électromagnétiques dans lesquels nous baignons.
L'atténuation du signal est inférieure à celle d'un conducteur électrique et les distances couvertes sans nécessité d'installer des amplificateurs sont bien plus grandes.
La bande passante est généralement bien supérieure à celle que l'on peut obtenir avec un câble électrique.

La fibre optique est-elle fragile ?
Pas particulièrement. C'est la connectique qui peut l'être. Le seul problème, c'est le rayon de courbure minimum qui la rend assez peu souple d'emploi pour les installations "volantes".

Quelles performances peut-on en attendre ?
D'une grosse centaine de Méga bits par seconde, comparable à ce que l'on sait faire avec du cuivre, au record actuel (à l'heure où ces lignes sont écrites) détenu par Alcatel:10,2 Tbit/s (10 200 Gbit/s), sur une distance de 100 kilomètres. Un autre record: 3 Tbit/s (3 000 Gbit/s), sur une distance record de 7 300 kilomètres

Si la fibre a autant de qualités, pourquoi ne l'utilise-t-on pas plus ?
Je vous le demande.


---------
Différence ADSL 2+/ Fibre optique

Si le haut débit français a choisi aujourd'hui d'opter pour l'ADSL 2+, c'est certainement parce que cette dernière présente des avantages notables face à l'ADSL aujourd'hui très répandu. La fibre optique permet d'augmenter considérablement les débits et de rendre les communications bien plus rapides.
Le partage est un art, encore faut-il le vouloir... S'enregistrer sur ce forum c'est par ici

Avatar de l’utilisateur
super_newbie_pro
Administrateur du site
Messages : 951
Enregistré le : 18 sept. 2011, 13:57
Compétences en graphisme : Débutant
Localisation : Vichy - Auvergne
Contact :

Re: ORANGE - Fibre optique

Message non lupar super_newbie_pro » 23 sept. 2011, 00:11

Il faudra attendre 5 ans (2015) pour que tous les départements soient concernés par le déploiement de la fibre optique. :sweat:

(...)
Le président de l’ARCEP précise de plus que Free et SFR devraient publier sous peu leur liste des villes où des investissements en fibre optique seront réalisés. Sachant qu’Orange a déjà annoncé que toutes les régions seront concernées dès 2012, et tous les départements en 2015, dont trois DOM.

La liste des villes qui sont ou seront concernées par la FTTH d’Orange en 2010 (par ordre alphabétique) :

* Bordeaux
* Brest
* Cannes
* Dijon
* Chatou (test)
* Grenoble
* Le Havre
* Lille
* Lyon
* Marseille
* Metz
* Montpellier
* Nantes
* Nice
* Orléans
* Oullins (test)
* Paris et certaines villes d’Île-de-France
* Pau
* Reims
* Rennes
* Strasbourg
* Toulon
* Toulouse
* Valenciennes
(...)
Source ; http://www.pcinpact.com/actu/news/57490 ... -arcep.htm

*****************

Fibre optique : Orange bride les gros consommateurs
Petite information découverte récemment — alors que la limitation est en place depuis novembre — Orange peut brider les offres fibre optique de certains abonnés. En effet, l'offre de base d'Orange propose 100 mégabits/s en réception mais seulement 10 mégabits/s en émission. Une option « premium », proposée 10 € de plus par mois, passe à 100 mégabits/s en émission et c'est cette dernière qui est bridée.

1 To maximum

En effet, comme à la grande époque des câbloopérateurs, l'upload est limité. Orange considère qu'au-delà de 1 To par mois (soit tout de même 34 Go par jour) émis, l'usage est « abusif » et le débit en émission est bridé à 10 mégabits/s, comme l'offre de base. Le problème d'Orange est technique mais aussi marketing. Technique parce que la société travaille en FTTH GPON, ce qui implique un partage de la bande passante et donc une possible limitation et une dégradation des performances chez les abonnés. Marketing parce que le but avoué est d'éviter que les abonnés utilisent leur offre pour du stockage « en ligne » ou pour héberger un serveur, la société proposant des offre professionnelles pour ce type d'usages, avec un prix qui n'est évidemment pas le même.
source ; http://www.presence-pc.com/actualite/fi ... nge-42592/

******************

Fibre optique : la carte de déploiement d'Orange jusqu'en 2015
Selon la plupart des FAI, la fibre optique (FTTH) doit enfin démarrer en France cette année. Une situation possible grâce à un cadre réglementaire mis en place par l’ARCEP qui assure aux opérateurs une exploitation financière viable du réseau. La question numéro un que l’on peut se poser est alors : « ma commune sera-t-elle fibrée lors des prochaines années ? »

Si certaines mairies communiquent de façon plus ou moins précise sur le sujet, on remarquera surtout le manque de transparence des FAI français, obligeant des sites tiers à faire leur travail et à publier une carte du pays sur l’évolution de la fibre.

Le cabinet de conseil Tactis, spécialisé en stratégie télécoms, a néanmoins eu la riche idée de réaliser une carte très précise sur le futur déploiement de la fibre par France Télécom. Fournie à 01net, cette carte se base sur les annonces d’Orange réalisées entre février 2010 et janvier 2011.

En tout, 3600 villes sont concernées, qu’elles soient petites, moyennes ou grandes. 220 agglomérations concentrent ces 3600 villes, et 10 millions de foyers seront couverts en 2015, et 15 millions en 2020 selon France Télécom. La France comptant environ 27 millions de foyers, cela signifie donc qu’Orange espère couvrir 37 % des foyers français en 2015, et 55 % en 2020.

Sans surprise, la carte dévoile que les grandes villes seront fibrées en priorité. Deux zones sortent d’ailleurs du lot : celle de Paris et de sa banlieue, et celle de Marseille et toutes les villes alentour. Les grandes villes que sont Lyon, Lille, Bordeaux, Nantes, Strasbourg, Montpellier, ou encore Toulouse sont bien entendu concernées.

De fortes disparités entre les départements

Et si tous les départements (hormis en Corse et les départements d’outre-mer) seront fibrés tôt ou tard, comme l’a promis France Télécom, il est ici évident que certains départements seront bien mieux pourvus que d’autres. Rien qu’en Provence-Alpes-Côte d’Azur, les disparités entre le département des Bouches-du-Rhône (13) et celui des Hautes-Alpes (05) sont évidentes.

Le premier compte néanmoins plus de 2 millions d’habitants, contre un peu plus de 130 000 pour le second. Ceci explique cela, dès lors que le déploiement de la fibre coûte cher, et qu’un retour rapide sur investissement est primordial pour les FAI. Les zones à faible densité devront être patientes. Très patientes.

Des projections bien trop optimistes ?

Le cabinet Tactis, en sus de sa carte, note que France Télécom manque de transparence en matière de budget. « FT présente un budget inchangé par rapport aux annonces de février 2010, qui couvraient alors environ 500 communes, soit 40 % de la population », ceci pour environ 2 milliards d’euros.

« Comment expliquer que l’on puisse couvrir 7 fois plus de communes et 50 % de population en plus pour un même montant ? » se demande alors le cabinet, qui fait ici référence à la récente annonce de France Télécom de fibrer 3600 communes.

Le niveau d’investissement pour ces milliers de communes doit être situé entre 6 et 7 milliards d’euros pense Tactis. Et selon lui, 30 milliards d’euros seront nécessaires pour tout le pays. Un nombre assez proche de celui avancé par l’ARCEP, qui tablait sur 25 milliards d’euros à investir d’ici 2025 pour fibrer le territoire.

Des économies d'échelle

Orange, contacté par 01Net, a expliqué à notre confrère comment il comptait fibrer un maximum de personnes à moindre coût : « Nous tablons sur des économies d’échelle, sur l’amélioration des technologies de déploiement et sur d’avantage de recours au cofinancement. »

Petite précision au passage : les 3600 communes fibrées par Orange ne le seront pas à 100 %. Certains quartiers pourront donc jouir du très haut débit, et d’autres non. De quoi agacer bien des Français, qui pour quelques mètres de différences auront une qualité de débit totalement différente.

Pour rappel, Free compte accélérer la cadence ces prochaines années et compter 800 000 abonnés FTTH fin 2012. La filiale d’Iliad a néanmoins du pain sur la planche : le FAI ne compte en effet à l’heure actuelle que quelques dizaines de milliers d’abonnés fibrés.
source ; http://www.pcinpact.com/actu/news/62002 ... iement.htm

Carte non officielle :

Image

Fibre optique : les projections de déploiement d’Orange
Où le groupe France Télécom-Orange va-t-il déployer sa fibre optique ? L'opérateur historique n’a jamais publié de carte précise. Il est pourtant le plus gros acteur du secteur, ses projets sont donc autant d'indicateurs sur l’avenir de la fibre optique en France et sur sa répartition géographique.

« Les données détaillées ne sont pas publiques », indique FT-Orange, mais le cabinet de conseil Tactis, spécialisé en stratégie télécoms, fournit à 01net. sa propre cartographie des projections de déploiement de l'opérateur. Une carte basée sur une l’analyse approfondie des annonces faites par FT-Orange entre février 2010 et janvier 2011.

Cette analyse tient notamment compte de la dernière communication : « Apporter la fibre optique d’ici à 2015 dans 3 600 communes réparties dans 220 agglomérations incluant l’ensemble des grandes villes et des villes moyennes, avec une couverture de 10 millions de foyers en 2015 et de 15 millions en 2020, soit 60 % des foyers français ».

Cela se traduit (voir la carte ci-contre ou de façon plus détaillée ici) par une concentration des projets en zones urbaines. Les zones rurales restent largement en dehors de tout projet d’accès au très-haut-débit. Les régions les plus ciblées par FT sont l’Ile-de-France et la Provence-Alpes-Côte d’Azur, suivie par le Nord-Pas-de-Calais.

Rappelons que le choix des localisations de projets fibre tient principalement compte du coût de revient du déploiement. Il est inférieur en zones à forte densité de population, car techniquement l’installation de la fibre est facilitée : utilisation des fourreaux existants, des égouts, etc. De plus, un plus grand nombre de clients potentiel peuvent être raccordés avec un moindre investissement (habitat collectif dense).
Un budget surprenant

La carte présente donc une large fracture numérique sur le très-haut-débit. Il y a de grandes chances que les annonces de FT présentent un scénario très optimiste.
Pour couvrir 3 600 communes en 2015, l'opérateur prévoit un budget de 2 milliards d'euros. « L’ambition renforcée de France Télécom est une bonne chose, mais le montant de l’investissement est très surprenant », estime Tactis. « FT présente un budget inchangé par rapport aux annonces de février 2010, qui couvraient alors environ 500 communes, soit 40 % de la population. Comment expliquer que l’on puisse couvrir 7 fois plus de communes et 50 % de population en plus pour un même montant ? »

Selon les estimations du cabinet, c’est environ 6 à 7 milliards d’euros qu'il faut mobiliser pour financer le FTTH sur les 3 600 communes ciblées par FT (1) et 30 milliards d’euros pour couvrir l’ensemble du territoire métropolitain. Avec le budget présenté par l’opérateur, le déploiement risque d’être partiel, avec par exemple un nombre très limité de points d’accès par commune.

Il nécessiterait un cofinancement de la part par d’au moins deux autres opérateurs à un niveau équivalent de celui de FT, ce qui est loin d’être acquis. Les parts de marché des autres opérateurs dans la plupart des zones sont largement inférieures à celles d’Orange. Or, ses concurrents ont volonté à investir proportionnellement à leurs parts de marché. Difficile donc d’envisager des investissements équivalents à ceux de l’opérateur historique.
Orange table sur des économies d’échelle

Contacté par 01net., Orange donne quelques éléments d’explications sur le maintien de son budget pour un déploiement plus important. « Nous tablons sur des économies d’échelle, sur l’amélioration des technologies de déploiement et sur d’avantage de recours au cofinancement », précise un porte-parole. De plus, les 3 600 communes ne seront pas toutes à 100 % « fibrées » en 2015, indique l’opérateur.

Pour Stéphane Lelux, président de Tactis, « des incertitudes pèsent sur la disponibilité réelle d’une offre commerciale d’accès au très-haut-débit dans ces communes d’ici à cinq ans. Il faut veiller à ce que les intentions des opérateurs se précisent pour ne pas pénaliser les collectivités locales dans l’élaboration de leur stratégie de déploiement de la fibre optique et dans l’accès aux financements de l’Etat ». Rappelons que là où un opérateur déclare déployer un réseau fibre, la collectivité ne bénéficie plus des aides de l’Etat dans ce domaine.

« Il est donc important de s’assurer que les projets puissent réellement être réalisés », poursuit le responsable. « Des engagements détaillés des opérateurs (délais précis, capillarité du réseau envisagé, financement…) sont indispensables pour assurer la mise en œuvre d’une stratégie maîtrisée de passage de notre pays au très-haut-débit dans un délai maîtrisé », conclut Tactis.

(1) Tactis a consolidé l’ensemble des études réalisées depuis deux ans par le gouvernement (ministère de l'Industrie, Datar), l’Arcep, l’ARF (Association des régions de France), la CDC et les parlementaires (Rapport Maurey) pour déterminer une fourchette la plus objective des montants d’investissements qui sont en jeu pour atteindre 60 % de la population en FTTH.
Le partage est un art, encore faut-il le vouloir... S'enregistrer sur ce forum c'est par ici

Avatar de l’utilisateur
super_newbie_pro
Administrateur du site
Messages : 951
Enregistré le : 18 sept. 2011, 13:57
Compétences en graphisme : Débutant
Localisation : Vichy - Auvergne
Contact :

Re: ORANGE - Fibre optique

Message non lupar super_newbie_pro » 23 sept. 2011, 00:13

Fibre optique : un flou juridique entre copropriétaires et opérateurs ?

A en croire SIA conseil, certaines installations de fibre optique pourraient poser quelques problèmes aux opérateurs. Selon le cabinet juridique, ces derniers pourraient perdre d'ici 15 ans la propriété de certains réseaux de fibre optique au profit des copropriétaires, syndics ou bailleurs de logements.

Le cabinet SIA met en garde les acteurs du déploiement de la fibre optique contre des conventions qui pourraient être mal rédigées par les parties contractantes. Précisément, l'avocat spécialisé en nouvelles technologies et télécoms Raphaël Tawa estime que : « la propriété de la fibre est octroyée à l'opérateur pour une durée de 15 ans renouvelable une fois. Rien dans la convention ne détermine son devenir au terme de cette durée. Les copropriétaires, syndics ou bailleurs vont pouvoir valoriser la position centrale qu'ils occupent dans le schéma de la fibre en France ».

Selon le blog Tic et Net, les opérateurs qui désirent déployer leur fibre devront donc être vigilants sur les conditions contractuelles signées avec copropriétaires, syndics ou bailleurs d'une propriété. D'autant que si un syndicat devient propriétaire d'une installation au bout de plusieurs années, il pourrait vouloir faire payer aux résidents d'un logement une sorte de droit de passage afin de pouvoir se connecter.

Toujours est-il que sur son site, le cabinet considère que les opérateurs (Numéricable exclu) pourraient perdre « entre 1,6 et 3,2 milliards d'euros ». Si cette opération est avérée, les calculs des sommes qu'ils doivent investir pourraient donc être revus à la hausse d'autant qu'à ce jour environ 44 000 immeubles ont déjà signé un tel contrat.

De con côté, l'Arcep devrait réagir prochainement afin de tenter de mettre à plat cette situation et ce potentiel flou juridique.

Version initiale de l'article publiée le 17/05/2011 à 18h03

Mise à jour : Comme prévu, l'Arcep a donné son point de vue à propos des conventions entre (co)propriétaires, bailleurs, syndics et les principaux opérateurs de la fibre. Le régulateur des télécoms recommande à chaque copropriété de signer avec l'opérateur une nouvelle convention (.pdf).

Cette dernière précise que « la propriété des réseaux de fibre optique dans les immeubles revient à l'opérateur qui les a installés et intégralement financés et sur lesquels il assure une entière responsabilité quant à leur entretien. La convention prévoit que cet opérateur demeure propriétaire de ces installations à l'issue de la durée initiale de la convention (25 ans) et assure la continuité du service jusqu'à l'arrivée d'un éventuel nouvel opérateur d'immeuble ».

Par contre, au terme de cette convention, si aucun nouvel opérateur d'immeuble n'est désigné, la copropriété peut devenir elle-même opérateur d'immeuble, soit en rachetant le réseau à l'opérateur précédent, soit en finançant la construction d'un nouveau réseau. Ces obligations étant lourdes, l'Arcep estime donc que « l'intérêt des copropriétés à retenir cette solution sera donc limitée en pratique ». source ; http://www.clubic.com/connexion-interne ... teurs.html

*************

L'ARCEP clarifie la notion de propriété des réseaux de Fibre Optique FTTH

Source : Arcep
20/05/2011

Le déploiement des réseaux de fibre optique jusqu'à l'abonné (FTTH) a enfin décollé. 7 000 kilomètres de rues ont ainsi été équipées dans les agglomérations les plus peuplées. Pour réagir à un ambiguïté soulevée tout dernièrement sur la propriété des réseaux au-delà des premières années d'installation, l'Autorité de régulation des télécoms (Arcep) vient de dévoiler une nouvelle convention type qui lie les copropriétés et l'opérateur d'immeuble retenu pour le fibrage.

Ce texte a été établi en concertation avec des représentants de copropriétaires, de bailleurs, de syndics et les principaux opérateurs de réseaux FTTH. Cette nouvelle convention clarifie la notion de propriété de la fibre optique déployée à l'intérieur des immeubles. L'opérateur qui a financé et réalisé les travaux, et qui par ailleurs sera responsable de l'entretien et de la maintenance du réseau ainsi que l'accès aux opérateurs tiers, « demeure propriétaire de ces installations à l'issue de la durée initiale de la convention (25 ans) et assure la continuité du service jusqu'à l'arrivée d'un éventuel nouvel opérateur d'immeuble ».

Ce n'est donc qu'au-delà de ces 25 premières années que la copropriété pourra choisir un autre opérateur d'immeuble. A charge pour ce dernier de racheter le réseau de l'opérateur précédent s'il y consent où de financer et construire un nouveau réseau. La copropriété pourra devenir son propre opérateur d'immeuble et devra dans ce cas se conformer aux mêmes exigences.

*********************

Orange et SFR accusent Free de déployer des équipements FTTH incompatibles avec leur matériel. Selon eux, les habitants des immeubles fibrés par Free nous pourraient pas profiter de la mutualisation pour souscrire à des offres Livebox Fibre ou neufbox Fibre. Ce problème concernerait 7 000 immeubles, soit près de 85 000 foyers. De son côté, Free réagit en retournant l'accusation contre Orange. Pour la filiale d'Iliad, l'opérateur historique freine la mutualisation des logements qu'il a fibrés.

Les derniers chiffres de l'ARCEP montrent que la mutualisation a encore du mal à s'imposer sur le terrain. Sur 1,135 million de logements éligibles au FTTH, seuls 250 000 profitent d'accords de mutualisation. Au 31 mars 2011, le nombre d'abonnés FTTH via une fibre mutualisée n'étaient que 6 000. Les opérateurs parviendront-ils à harmoniser leur politique de déploiement ?


source degroupnews

ça ne sent pas bon tout ça
Le partage est un art, encore faut-il le vouloir... S'enregistrer sur ce forum c'est par ici

Avatar de l’utilisateur
super_newbie_pro
Administrateur du site
Messages : 951
Enregistré le : 18 sept. 2011, 13:57
Compétences en graphisme : Débutant
Localisation : Vichy - Auvergne
Contact :

Re: ORANGE - Fibre optique

Message non lupar super_newbie_pro » 15 nov. 2011, 13:14

France Télécom-Orange et SFR annoncent un accord sur la fibre optique

France Télécom-Orange et SFR ont signé ce jour un accord marquant une avancée majeure dans le déploiement de la fibre optique en dehors des zones très denses du territoire français.

Cet accord est particulièrement structurant car sur les 11 millions de logements qui seront couverts par France Télécom-Orange et SFR en dehors des zones très denses, 9,8 millions correspondent à des agglomérations pour lesquelles les projets de déploiement des deux opérateurs se recoupaient. Au terme de cet accord, sur ces 9,8 millions de logements, SFR en réalisera 2,3 millions et France Télécom-Orange 7,5 millions.

La démarche des deux groupes s’inscrit dans la continuité des intentions de déploiements qu’ils ont communiquées au Commissariat Général à l’Investissement en réponse à l’Appel à Manifestation d’Intention d’Investissement.

Cet accord concrétise les ambitions de déploiement des deux groupes. Afin d’éviter les recoupements, l'accord désigne, pour chaque commune, l’opérateur responsable du déploiement assurant le meilleur calendrier et la meilleure couverture proposés, au bénéfice des consommateurs et des collectivités locales.

Afin d’offrir à l’ensemble des consommateurs des services diversifiés, France Télécom-Orange et SFR se sont engagés à être commercialement présents sur les zones de l’accord en souscrivant aux offres de gros de celui qui déploiera localement le réseau. Les autres acteurs du marché pourront également s’appuyer sur les infrastructures ainsi déployées, dans les conditions définies par l'ARCEP, y compris en participant à leur cofinancement, pour proposer leurs offres commerciales très haut débit.

L’engagement pris par chacun des signataires est de couvrir chaque commune dans les 5 ans qui suivent l’initialisation des déploiements.

Dans les prochains jours, France Télécom-Orange et SFR prendront contact avec les représentants des collectivités concernées par ces projets de réseaux à très haut débit. Chacune d’entre elles pourra ainsi organiser la concertation locale nécessaire à une bonne articulation public-privé des déploiements.

Au total, en intégrant les déploiements dans les zones très denses, ce sont près de 60 % des foyers français qui seront couverts par la fibre du fait de l’investissement des opérateurs privés d’ici 2020.

Chacun des deux groupes est prêt à coopérer avec les collectivités locales aux nombreuses solutions envisagées pour couvrir les 40 % de foyers restants, selon une logique de complémentarité et d’efficacité globale.

Source ; http://www.sfr.com/presse/communiques-d ... re-optique
Le partage est un art, encore faut-il le vouloir... S'enregistrer sur ce forum c'est par ici

Avatar de l’utilisateur
super_newbie_pro
Administrateur du site
Messages : 951
Enregistré le : 18 sept. 2011, 13:57
Compétences en graphisme : Débutant
Localisation : Vichy - Auvergne
Contact :

Re: ORANGE - Fibre optique

Message non lupar super_newbie_pro » 15 juil. 2012, 14:33

Choisissez votre département et consultez les villes qui seront couvertes par la Fibre : http://lafibre.info/reseaux-dinitiative-publique/
Le partage est un art, encore faut-il le vouloir... S'enregistrer sur ce forum c'est par ici


Retourner vers « FAI (Orange, Bouygues, Free, SFR...) »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité